Homélie Pentecôte

L’esprit de pauvreté

Homélie du 13 mai 1988 à Saint-Jodard

 

Jn 16, 20-23a

 

Le temps du Cénacle, préparation au mystère du don du Paraclet envoyé par Jésus, envoyé par le Père, ce temps qui nous lie à la Vierge Marie et aux Apôtres, doit être un temps de très grand désir, comme l’ont été toutes les attentes, aussi bien dans l’économie divine de la première Alliance que dans celle de l’Alliance nouvelle.

Comment la sagesse de Dieu creuse-t-elle dans le cœur de l’homme des désirs ? Lire la suite

Méditation du Jour de Pâques

 Homélie du 23 avril 2000 à Rimont
(jour de Pâques)

 Le Christ ressuscité nous fait vivre
son amour pour le Père

 Jn 20, 1-9

Par la Résurrection du Christ nous devons entrer dans un monde nouveau, un monde divin : l’amour de Dieu dans sa grande victoire. A la Croix Jésus a été notre Sauveur, il a porté sur lui toutes nos détresses, tous nos malheurs, tous nos péchés, et il a fait de tous ces malheurs ses malheurs, sa souffrance et sa mort. A son Fils bien-aimé le Père a demandé d’offrir sa vie pour réparer, dans l’amour, toutes nos fautes. Et après cette mort douloureuse sur la Croix, après ce temps où son corps a été remis à la terre dans le sépulcre, l’âme de Jésus, avec le Père[1], a réalisé le grand mystère de la Résurrection : le Christ, dans son corps, a repris vie éternellement, comme le Fils bien-aimé du Père, comme celui qui nous a sauvés et qui est glorifié par le Père et par lui-même, par son âme.

Il est ressuscité et il n’est plus de ce monde : Lire la suite

Méditation Samedi Saint

Marie, « Cause de notre joie »

 Marie, « Cause de notre joie », est celle qui nous apprend à être joyeux à travers tout. C’est elle qui nous apprend à sourire au moment où nous pâtissons le plus, parce que nous savons que toute souffrance, tout échec, est le lieu de la victoire de l’amour. Le démon entretient en nous des luttes, des peurs, des désespoirs [1]

Lire la suite

Méditation Jeudi Saint

En ce Jeudi Saint, nous devons donc essayer de vivre de cette Pâque unique, que préfigurait la Pâque ancienne. Jésus en montre bien le caractère unique, qui réclame un regard nouveau. Car la Croix s’explique par la Croix, et non pas par ce qui était ordonné à la Croix, c’est-à-dire les préfigurations. Si on en reste aux préfigurations, qui ne pénètrent pas dans le mystère de la Croix, on reste dans l’Ancien Testament. Mais nous avons, nous, la réalité, et elle s’explique elle-même. Lire la suite

Méditation de Carême n°5

English : Lent 2014 n°5
Espagnol : Meditacion 5
Lietuviu : Penktasis Gavėnios sekmadienis

Désirer la contemplation, la chercher, c’est chercher la gloire de Dieu, qui est tout autre que celle des hommes. La gloire des hommes vient de l’extérieur, du jugement des hommes sur nous. La gloire de Dieu, c’est la communication de son amour au plus intime de nous-mêmes. Dieu est glorifié en nous quand nous l’aimons, quand nous désirons l’aimer. Dieu est glorifié en nous quand nous sommes dans cette attitude de Lire la suite

Méditation de Carême n°4

 English : Lent 2014 n°4
Espagnol : Meditacion n°4
Lietuviu : Ketvirtasis Gavėnios sekmadienis Meditacija 4

La contemplation est le don le plus intime de tout nous-mêmes à celui qui se donne à nous. Nous ne pouvons contempler que celui qui nous attire et qui nous aime, car la contemplation est une œuvre d’amour, dans un amour réciproque. On ne contemple ni des idées, ni des principes, heureusement. On saisit des principes, on médite sur des idées, mais on ne peut contempler qu’une personne vivante. Dans la méditation, on peut « ruminer ». Quand on a Lire la suite