Méditation de Carême n°2

Lietuviu : Antrasis Gavenios sekmadienis. Meditacija 2
Espanol : Meditacion 2
English : lent n°2

Le chrétien doit avoir ce sens chrétien que lui donne Jésus, que lui donne Marie, d’aller toujours vers les plus pauvres pour les aider, parce que les plus pauvres, dans le monde d’aujourd’hui, sont très seuls et ont de la peine à vivre ; alors il faut les aider, matériellement si on le peut, et les aider spirituellement. C’est très important, cet amour des pauvres. Jésus nous le montre bien puisqu’il nous dit que quand on donne à un pauvre, on donne à Jésus lui-même, même si le pauvre est loin de Jésus.

« Tu m’as vu nu et tu m’as donné un vêtement, tu m’as vu affamé et tu m’as donné la nourriture.
— Quand ai-je fait cela ?

— Chaque fois que tu l’as fait à un plus petit que toi, à un plus petit dans le royaume de Dieu ».

C’est cette rencontre-là que nous faisons avec tous ceux qui sont autour de nous et qui ont besoin de nous. Il faut découvrir dans notre vie, dans notre foyer, dans notre famille, ceux qui ont besoin de nous et qui sont dans un état de faiblesse, de misère, et qui n’osent plus se montrer…

Père Marie-Dominique Philippe
Conférence à Souvigny, Pentecôte 2001

« Bienheureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux. »

Les béatitudes, on doit les vivre tout le temps. C’est notre vie chrétienne. Je sais bien que ce sont des conseils, mais chez les religieux c’est plus que cela. Les religieux devraient vivre des béatitudes, et surtout de la béatitude des pauvres. Saint Dominique a été, comme saint François, un pauvre. L’un et l’autre ont vécu à un moment où la vie religieuse s’était beaucoup enrichie. Et saint Dominique a voulu que celui qui prêche soit pauvre, mendiant. Nous vivons aujourd’hui quelque chose d’analogue, et nous devons avoir une pauvreté intérieure très grande. On ne possède pas la vérité, on l’aime et on la cherche. Très souvent on peut apparaître comme possédant la vérité, mais il faut être des pauvres, des mendiants de la vérité, et tout homme doit chercher la vérité. Je crois que par la pauvreté intérieure on peut devenir beaucoup plus vite des amis pour ceux qui sont plus loin de nous.

Père Marie-Dominique Philippe
Conférence à Souvigny, Pentecôte 2001

Publicités