21 nov. : La présentation de Marie au Temple

par le Père Marie-Dominique Philippe

Pour répondre à la prédilection de l’amour du Père qui l’a voulue toute Immaculée, Marie se présente à lui en se consacrant à lui pour se laisser attirer totalement. Dans sa foi et son espérance toutes transformées par l’amour, elle comprend qu’on ne peut coopérer avec Dieu qu’en se livrant totalement à Lui. Cette consécration d’amour se réalise dans un abandon total. Le cœur de Marie se livre à son Dieu, à son Père, sous la seule dépendance de l’Esprit Saint. Par là, elle devient le secret du Père.

Par cette première initiative personnelle que la Tradition nous a gardée, Marie est le modèle de la consécration monastique, puisque toute consécration monastique doit être une conversion totale de tout l’être vers Dieu, une sortie de soi à la rencontre de celui qui nous attire et nous appelle. Toute consécration monastique doit donc mettre l’âme et le cœur du moine dans un total abandon. C’est un secret d’amour vécu avec son Dieu, pour être à son total service. Cette consécration doit se renouveler et s’intérioriser constamment par l’adoration en esprit et en vérité. Il faut bien saisir en Marie ce lien entre consécration, adoration et abandon. N’est-ce pas le fondement de toute notre vie chrétienne ?

Publicités