courrier du 15/05/2013

Chères soeurs,

Vous dites que le Cardinal Barbarin a changé en 2910 le gouvernement de la communauté sans raison, de façon abrupte.
Ce n’est pas un imbécile. Il avait ses raisons. Qu’elles ne correspondaient pas aux vôtres n’infère nullement qu’elles n’aient pas été très fondées. Il fallait y souscrire, qu’on les comprenne ou non, sinon ça s’appelle de la désobéissance. Vous dites qu’il n’y a pas eu de désobéissance de votre part. Ce qui s’est produit est fort marqué par un esprit rebelle. Et, croyez-moi, la rébellion ne profite à personne. Vous en êtes la preuve, la plupart d’entre vous étant perdue dans la nature.
Je ne trouve pas respectueuse la façon dont vous vous inscrivez en faux contre les décisions de Cardinal, d’évêques, etc…
C’est la preuve a posteriori que la communauté avait des bases de foi fort fragiles. Si les autorités ecclésiastiques avaient voulu faire un test, ça ne serait pas passé autrement !
Je trouve manquer de respect le fait de publier sur internet vos différends avec l’autorité compétente.
Les tensions, on doit les traiter dans la discrétion.
Je comprends vos peines.
Mais vous n’avez pas agi en pleine loyauté de servantes de Dieu et de l’Eglise. C’est l’ opinion qui ressort de tout ça.
Il suffirait que vous reconnaissiez vos torts (l’autorité, elle, n’a pas à le faire devant vous. Ce n’ est pas dans son rôle, sauf exceptions possibles), et tout repartirait à neuf, sur des bases de foi et de confiance réciproque renouvelées. Cela se fera, j’en suis sûr

Votre prénom: Ephrem

Notre réponse :

Bonjour Monsieur,
Merci pour votre message et l’intérêt que vous portez à nos soeurs.
En effet par ce biais vous n’écrivez pas aux soeurs mais à des personnes qui les connaissent, à leurs amis.
Vous le savez, la vie évangélique est une tension permanente, si Jésus a dit : « si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tends-lui aussi l’autre! » [Mt5,39 et suiv] il a dit aussi « Si j’ai mal parlé, témoigne ce qui est mal; mais si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ? » [Jn 18,23]. Ainsi nous n’avons pas tous la même mission, et la même manière de vivre, même si nous désirons ardemment la venue du même Royaume.
Nous respectons vos opinions, et nous vous assurons que nous cherchons ce qui est le meilleur aussi, c’est ainsi que notre site contient des éléments factuels dans la chronologie et des témoignages dont les personnes qui les ont écrites sont responsables.
Pour mémoire, elles ont répondu en 2009 dans un document d’une centaine de page à toutes les questions qui leur étaient posées en 2008 par le cardinal Barbarin sur leur vie et leur charisme. Un autre document a été produit à l’issu de l’assemblée de Lourdes pour préciser leur charisme. Ils sont restés sans réponses, et il n’y a pas eu de retour sur des dysfonctionnement avérés, pas de plaintes déposées d’Evêques dans les diocèses où elles sont implantées. Soeur Alix a remis sa charge immédiatement, les 150 soeurs ont été réduite à l’état laïc et ont quitté l’habit.
L’histoire de notre Eglise ne témoigne pas d’une église parfaite, faite de purs, donc la calomnie, les jalousies, les maladresse c’est la vie… et chacun est donc devant ses responsabilités. Si secrètement nous aspirons au respect du droit canon, du droit civil [sensé favoriser la vie ensemble] et des personnes, notre site regroupe surtout des témoignages de foi et de courage pour nourrir notre espérance. Une association Espérance et Dialogue travaille plus à l’aide des soeurs sous toutes ses formes.
Dans la confiance,
Les modérateurs

Publicités